BRISSET ART GALLERY los angeles galerie artistes la painting scluptur exibition contemporain
BRISSET ART GALLERY los angeles galerie artistes la  painting scluptur exibition contemporain
kat detraké canvas los angeles street art spray Kat Détraké

Kat Détraké

Sensuality and glamor. Kat’s work revolves mainly around the image of women and its representations .

 

Katia Pereira is a French-Portugese artist  who works primarily on large surfaces with spray paint .

These two features make the essence of her professional and artistic career. Architect by training, she is used to working on large scale projects. In 1996, Kat joined the crew Détraké : multidisciplinary art bringing together various disciplines such as graffiti , serigraphy, music .

 

Our first contact with Kat’s works is marked by the fluidity of the lines created by spray painting. The framing of subjects and color work revolutionize our perception.

Our eyes are attracted by these fragments of faces that capture our attention by their size and composition.

 

 

Sensualité et glamour. Le travail de Kat s’articule principalement autour de l’image de la femme, et de ses représentations.

 

Katia Pereira, artiste franco-portugaise, intervient principalement sur des supports de grands formats à l’aide de peinture aérosol.

Ces deux caractéristiques font la synthèse du parcours professionnel et artistique de Katia. D’abord architecte de formation, habituée à travailler sur des projets de grands ensembles ensuite adepte du Street Art, rompu au graffiti. En 1996, Kat intègre le Détraké crew : collectif artistique pluridisciplinaire, rassemblant diverses disciplines comme, le graffiti, la sérigraphie, la musique.

 

Le premier contact avec les œuvres de Kat est marqué par la fluidité du trait et l’effet de pointillisme crée par la peinture aérosol. Le cadrage des sujets et le travail des couleurs bouleversent notre perception. Selon que l’œil s’approche ou s’éloigne de quelques mètres, balaie la toile plus ou moins rapidement, le tableau s’oriente tantôt vers une figuration photogénique, tantôt vers une abstraction minimaliste. Les gros plans sur ces visages de femme s’inspirent entre autre des photos de mode très contrastées, donnant  au portrait un aspect irréel et impersonnel .Tandis que la lumière, matérialisée par le blanc de la toile, façonne les contours et abouti à une physionomie très lisse.

 

En détournant certains code de l’affiche publicitaire, l’œil et attiré par ces fragments de visages, à la manière des grandes affiches dans la rue et dans le métro qui captent notre regard par leur taille et leur composition.

Ainsi, Kat réussi un tour de force, créant l’illusion avec un détachement sophistiqué, en partant d’image propre à notre culture médiatique.

Los Angeles, CA 90048